Etre enseignant à l'école Decroly  

«Pas de maître qui parle pendant que des enfants écoutent mais une collaboration étroite au cours de laquelle l’enfant apprend à agir ; peu de mots, beaucoup de faits. Le maître montre, fait observer sur le vif, analyser, manipuler, expérimenter, confectionner, collectionner». O. Decroly

L’enseignant reconnaît l’enfant dans son affectivité et son besoin d’activité, avec ses questionnements, ses tâtonnements et son rythme individuel. Il prend le temps régulièrement d’observer pour mieux connaître chaque enfant.

A. Dans l’organisation des lieux et du temps

L’enseignant cherche à créer un milieu-classe aussi riche que possible (élevages, plantes, matériaux divers, documentation et livres variés).Il veille à susciter les apports de la maison en usant de bonnes conditions d’accueil et d’écoute.
Il utilise le milieu extérieur (la cour, le jardin, le bois, les sorties).
Il favorise les rencontres permettant un partage d’expériences (autour de l’actualité, la vie sociale, la
vie professionnelle).
En tenant compte du groupe d’enfants, du niveau de classe, de la répartition des apprentissages et de la continuité pédagogique au sein de l’école, il aide à l’émergence des» centres d’intérêts». Ceux- ci vont constituer la base de travail sur laquelle la plupart des apprentissages vont s’articuler.

dessin

B. Dans le déroulement des apprentissages

L’enseignant coordonne les projets et ajuste sa pratique à la réalité et l’actualité du groupe. Il est présent, attentif et encourage chacun. Il n’impose pas son savoir mais aide l’enfant à trouver lui- même la réponse.
L’enseignant n’est pas la référence unique dans la classe et son rôle n’est plus réduit à son statut d’enseignant. Son travail est renouvelé.
Il donne priorité à une activité fondée sur l’observation, l’expérimentation, la manipulation et accorde de l’importance aux différentes formes d’expression : manuelle, musicale, littéraire, artistique, corporelle...sans souci de hiérarchie.
Le dialogue qui s’établit alors entre l’enfant et l’adulte est un échange de point de vue, une mise au point, un réajustement mais jamais un jugement définitif. L’adulte commente, apprécie, juge des travaux partiels en tenant compte des choix de l’enfant, de ses possibilités, de son rythme, de ses acquis. Il valorise les résultats obtenus, le travail fait, les progrès réalisés. Ses interventions vont permettre à l’enfant une avancée réelle dans son pouvoir-faire.
Comme les enfants, l’enseignant a le plaisir de la recherche et de la découverte.
Ainsi les critères d’appréciation deviennent communs. L’enfant souhaite alors le regard de l’adulte,
son écoute : une relation de confiance réciproque peut effectivement s’instaurer.

C. Dans la construction d’une vie sociale

L’enseignant crée une ambiance de classe où chacun trouve sa place. Il est donc le garant d’un
sentiment de justice et sécurité pour tous en aidant les enfants :
- à démêler les conflits en les faisant verbaliser tant au jour le jour que dans le cadre institutionnel des conseils
- à gérer la vie collective en assumant des responsabilités au sein de la classe et de l’école

D. Dans les relations avec les familles

Les parents ayant fait le choix d’une école différente sont nécessairement très impliqués et présents
dans l’école.
L’enseignant sait accueillir leurs demandes, veille à organiser plusieurs réunions au cours de l’année afin d’expliquer le travail mené dans la classe ainsi que les projets en cours ou «à venir», et permet ainsi que s’installe un climat de confiance et de collaboration.
Il est également disponible, en dehors des heures scolaires, pour rencontrer chaque famille et faire des bilans réguliers à propos de chaque enfant.
Membre de «l’Association des Amis de l’école Decroly», il participe à la vie de l’ensemble de l’école
et apporte son concours aux manifestations qui y sont organisées.

bricoler

 

 
 

 

-