Favoriser les échanges

 

A l’école Decroly des enfants de 3 à 16 ans vivent dans une même enceinte scolaire. Même si certains espaces sont réservés, les bâtiments et les lieux extérieurs sont partagés et ne sont pas divisés par niveaux (maternelle, élémentaire, collège). De plus des temps de vie collective (cantine et récréations au bois) mélangent petits et grands .Tous les enfants et adultes peuvent se croiser, se rencontrer et tous les adultes peuvent intervenir auprès de l’ensemble des enfants.

A. Les échanges entre enfants

S’appuyant sur cette réalité, l’école Decroly inclut dans son projet des actions qui visent à favoriser les échanges entre les enfants, à les améliorer et à les orienter. Par des échanges construits, les enfants apprennent à mieux se connaître à s’enrichir mutuellement et le lien social au sein de l’école se trouve renforcé.

Les structures décrites ci-dessous et existant actuellement ne sont pas figées, elles évoluent en fonction des résultats constatés, d’autres peuvent naître suivant les besoins et les projets des enseignants. A cet ensemble, peuvent s’ajouter des activités de décloisonnement entre classes.

* Dans les activités libres en maternelle, la mise en commun de l’espace pendant la matinée permet aux enfants de chaque classe de s’ouvrir aux autres peu à peu. Ce temps privilégié de socialisation permet pour les uns, de prendre conscience de leur grandissement depuis l’entrée en première année, pour les autres, d’aborder chacun à son rythme, avec plus de confiance, l’ensemble de la vie en maternelle.

* Dans la «classe mélangée», classe passerelle cycle 2 / cycle 3, les échanges entre enfants revêtent un caractère particulier, tant sur le plan de la socialisation que sur le plan des apprentissages:
- Classe d’intégration, elle implique la responsabilisation des «anciens» dans l’apprentissage et le
respect des règles de l’école vis à vis des nouveaux arrivants qui les perçoivent spontanément
comme référents.
- D’autre part, l’écart d’âge des enfants révèle des différences notables au niveau des comportements et des besoins (besoin de bouger, durée de concentration, niveaux d’analyse, d’abstraction dans les discussions).
Les enfants apprennent ainsi à tolérer ces différences et à les vivre, en dehors des rapports de force,
de dépendance ou de maternage auxquels ils ont souvent recours.
- En outre, sur le plan des apprentissages, des échanges se font de manière informelle ou à travers des activités organisées ( lecture, jeux à compter, travaux liés au centre d’intérêt par exemple). Ils permettent aux plus jeunes comme aux aînés, d’identifier et de mesurer le chemin à parcourir ou déjà parcouru, ce qui rassure souvent les uns et les autres.

* Les modules au collège donnent l’occasion à des enfants de classes différentes de se connaître, de partager leurs expériences et de travailler ensemble. Les modules créent un lien d’une classe à l’autre tout au long du collège.

* Le module 7ème/6ème concerne différentes matières suivant les années (sciences expérimentales, maths, arts plastiques, français, musique).
Outre les intérêts communs aux autres modules, il permet aux élèves de CM2 de faire une transition entre l’école primaire et le collège. Ils rencontrent des professeurs, s’initient à de nouvelles formes de travail, et échangent avec des enfants qui peuvent leur faire part de leur expérience de nouveaux collégiens.


* Relations avec les anciens
Chaque année est organisée une rencontre entre les élèves de 3ème et ceux sortis du collège les années précédentes.
Elle permet de préparer la sortie, de connaître les différents établissements d’accueil, de parler des différentes possibilités d’orientation, d’évoquer les modalités d’adaptation à des systèmes scolaires éventuellement différents de Decroly.

B. Les échanges entre Parents et Enseignants

Plusieurs fois par an, des réunions de parents et d’enseignants d’une classe permettent une
évaluation de l’évolution du groupe.
Des rendez-vous individuels entre parents enfants et enseignants permettent de faire le point par rapport au travail de l’enfant , à sa place dans le groupe et à sa future orientation ( à partir de la
5ème, pour quelques enfants, des rendez-vous individuels ont lieu avec la conseillère d’orientation ;
ils deviennent systématiques en 3ème.Ces rendez-vous peuvent se prolonger par des entretiens avec les parents non seulement en tant que parents mais aussi en tant que professionnels pouvant accueillir des élèves en stages).
Les modalités d’échanges parents- enseignants sont développées dans le point «Un établissement
Spécifique».

C. Les échanges entre Enseignants

Outre les moments de concertations pédagogiques, l’organisation du temps scolaire en ateliers, en travail personnalisé, en modules, permet aux enseignants d’échanger leurs observations sur les démarches, les savoirs, le comportement et l’évolution des enfants.
Certains enseignants, parce qu’ils ont une disponibilité, (moment de sieste pour l’enseignant de petite section, heure de «trou» pour un enseignant du collège, temps de décharge pour celui assurant la direction, bénévolat pour des collègues retraités) interviennent dans d’autres classes que la leur et aident à faire vivre les différentes structures d’échanges.
La prise en charge par tous de la vie quotidienne (cantine, service de bois- cour et récréations)
complète les échanges.

Au collège, deux enseignants sont responsables ensemble de l’activité de projet. Ils travaillent à deux, non seulement pour rendre l’aide efficace mais aussi pour confronter deux points de vue différents: les échanges de savoir entre enfants et adultes sont possibles et réels.

D. Entre les Parents et les Enfants

Les ateliers au collège ont lieu le samedi de 10h30 à 12h30 pour permettre une plus grande disponibilité des parents.
C’est un temps facultatif mais auquel la plupart des collégiens participent. Un atelier réunit autour
d’un même projet des enfants d’âge différents, toutes classes confondues.
Les ateliers sont encadrés le plus souvent par des parents. Les domaines exploités sont fonction des demandes des enfants et des propositions des adultes ; ils peuvent varier d’une année à l’autre: vidéo, photo, journal, couture, jardinage, cuisine, sculpture, travail sur le volume, menuiserie, théâtre,...
Les parents interviennent également dans les classes différentes de celles de leurs enfants, pour des activités telles que la bibliothèque, le jardinage, les activités manuelles, l’accompagnement de sorties et de classes vertes...

Atelier


Le thème «ECHANGES» a fait l’objet d’un projet d’école conduit sur 3 ans (de 1996 à 1999) d’où une partie de ces structures est issue. Ce projet avait également comme objectif de renforcer les échanges entre adultes (décrits dans d’autres annexes) et d’améliorer l’intégration des nouveaux enseignants. Le partage de la salle des maîtres, les réunions communes, les échanges de services, les rencontres avec les parents... sont autant d’occasion d’échanges, de réflexions et de mises en cohérence des pratiques éducatives des uns et des autres .
Cependant l’élaboration, la mise en œuvre et la coordination de ces différentes actions nécessitent une présence supplémentaire d’adultes enseignants. En effet, chacun est susceptible de mener des projets sur l’ensemble de l’école. C’est pourquoi il nous semble absolument nécessaire de retrouver des moyens et en particulier une dotation horaire au collège à la mesure des ambitions de l’école Decroly.

 
   

 

 

 

-